Jerem Runner

A l'année prochaine !

Strasbourg, 26 décembre 2018…

 

La vie défile à une vitesse

 

Que le temps passe vite… Mon dernier article sur le blog date du 14 novembre 2018 et plus rien ensuite. Mais je suis tout excusé car j’ai vécu un très grand bonheur le 16 novembre dernier avec l’arrivée d’une petite fille dans mes bras. Une petite fille qui vient illuminer ma vie et celle de ma compagne après de longs mois pas facile.

 

Du coup, vous comprendrez que j’étais vraiment bien occupé ces dernières semaines pour pouvoir consacrer du temps au blog et à ma pratique du sport… Ou presque car je me suis accordé une pause complète de 2 semaines après la naissance même si c’est aussi du sport de s’occuper d’un nourrisson. 2 semaines avant de reprendre une activité sportive juste pour le plaisir et histoire de ne pas trop en baver à mon dernier rendez-vous de l’année (je reviendrai plus tard sur ce rendez-vous).

 

Reprise de l’entraînement

 

J’ai donc repris la direction des sentiers et non du bitume pour courir en ressortant mes Altra Lone Peak qui n’avaient pas goûter à la terre depuis le Haut-Koenigsbourg… Je vous ai fait vivre cela sur Instagram principalement (désolé pour ceux qui sont allergique à ce dernier). J’ai principalement effectué des séances de côtes pour cumuler encore et encore du dénivelé tout en partant à la recherche de bonnes sensations. Des sensations qui me permettront par la suite de préparer mes objectifs de 2019.

 

La reprise d’une activité physique a été difficile avec des nuits plus que courte. Et pourtant, je ne suis pas un gros dormeur. Mais là, le manque de sommeil cumulé ne m’a pas permis d’avoir de très bonnes sensations rapidement.

 

Au fur et à mesure des kilomètres et des côtes, elles sont quand même revenues au fur et à mesure. Ce n’est pas les motivations qui me manquent avec mon histoire et les personnes qui m’entourent en dehors de ma famille. Matthieu, Sarah et Marie avec qui je parle énormément de ma pratique et avec qui je partage mes 15 ans d’expérience. D’être un appui pour eux, une référence ou un exemple (il y a tellement de mots que les filles ont déjà pu utiliser pour me qualifier) motive d’autant plus pour être toujours plus performant.

 

Cette période d’avant Noël fut également l’occasion pour moi de commencer à travailler avec des bâtons. Une initiation rapide sur les côtes de la colline à Oberhausbergen. Je rentrerai concrètement dans le travail du bâton en 2019 lors de mes sorties longues en montagne.

 

J’en profite pour vous remercier de votre fidélité car ces bâtons ont été financés entièrement grâce à vos commandes sur I-Run via les liens que je partage et les bandeaux publicitaires par où vous passer pour vous rendre dans ce e-shop.

 

Et ce fameux rendez-vous de fin d’année ?

 

Plus haut, je vous ai dit que je n’avais pas envie de trop en baver lors de mon dernier rendez-vous de l’année. Alors, pour ceux qui me suivent sur Facebook ou Instagram, vous êtes déjà au courant. Pour ceux qui se contentent que du blog, si vous n’avez pas fait un tour sur mon calendrier que je mets à jours régulièrement, j’étais à la montée des Schlitteurs dimanche 23 décembre.

 

Un rendez-vous qui n’est pas une course mais un gros OFF de 4,5 km et 550m de dénivelé positif organisé par Stéphane Brogniart à Saint-Dié des Vosges. Un rendez-vous digne d’une étape de montagne du Tour de France. Un rendez-vous où il suffit de parcourir cette petite distance en moins de 1h et tous les « finishers » attendant la fin de l’heure avant de redescendre… En effet, le principe est que tous les « finishers » attendent au sommet pour encourager tous les suivants.

 

Donc forcément, avec un niveau de difficulté aussi important, vous comprendrez que j’ai mis de la convictions dans mes sorties pour être au mieux sur ces quelques kilomètres où le chrono n’est qu’accessoire.

 

Je vous ferai un récit en début d’année sur ma participation à cette sixième édition. Ce sera l’occasion de lancer l’année avec un tout premier article.

 

Pas de bilan de l’année ?

 

Je ne suis plus très fan de partager des quantités de chiffres qui ne veulent dire au final pas grand chose. Je trouve que cela est comme un phénomène de mode où l’on cherche à en faire plus que son voisin et à le montrer haut et fort. Pour ceux qui sont curieux de chiffres, je vous invite à vous abonner à mon compte Strava pour suivre l’intégralité de mes entraînements (le lien est un peu plus bas).

 

J’allais vous souhaiter de bonnes fêtes de d’année mais en fait Noël est déjà passé, c’était hier. Alors j’espère que le Père Noël vous a bien gâté et que vous avez bien mangé pour prétexter une sortie longue et bruler toutes les calories prises en quelques jours. Profitez bien de ces derniers jours de 2018 et je vous dis à l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

 

Jerem Runner

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article