Jerem Runner

2020 et déjà deux mois d'entraînements de passé

La fin du mois de février est une bonne occasion pour faire un premier point sur les entraînements des deux premiers mois de l'année. A la fois car cela représente 8/9 semaines d'entraînements mais aussi car le passage au mois de mars marque l'arrivée du printemps et la fin de l'hiver.

Après plusieurs mois plutôt compliqué, j'ai réussi à reprendre le dessus en me fixant les 3 objectifs que vous connaissez désormais. Cela m'a donc beaucoup aidé dans la qualité de mes entraînements. De plus avoir prolongé mes partenariats avec TailWind Nutrition France et Tr-Point au côté de Kiwami Sports, ça motive énormément ! Alors c'est avec un accompagnement d'une main de maître par Thomas de chez TR Point que j'ai pu lancer sereinement ma préparation de ma saison.

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore suffisamment, je ne suis pas du jour à suivre un programme d'entraînement à la lettre où l'on passe des heures à le concevoir et fixer chaque date de chaque séance. Le trail me procure un sentiment de liberté et je m'impose donc cette liberté d'action dans mes entraînements. Bien que cela se fasse beaucoup au feeling, je me fixe des objectifs de manière cyclique. C'est à dire que je vais vider l'amélioration de telle ou telle compétence, qualité, acquis, etc... Alors, ayant principalement perdu en endurance et non en cardio ou allure de course, j'ai privilégié ces deux derniers mois le volume afin de retrouver ce qui me plaît vraiment dans le trail... Courir longtemps.

Après plusieurs mois compliqué, je n'y suis passé du jour au lendemain a recourir 3h en montagne. Mais j'ai tout d'abord repris sur le plat 1h, puis 1h15 et 1h30 en maîtrisant une allure constante comme un métronome. Et en plus de la course sur le plat, j'ai repris également le renforcement musculaire soit le matin à la maison, soit en incluant des séances d'escaliers pendant mes sorties.

J'ai donc repris progressivement repris les sorties longues trail en en faisant une toutes les deux semaines comme j'avais pu faire en 2018. A la différence, c'est que j'ai désormais un bébé à la maison. Alors pour ne pas faire de contrainte à mes entraînements ou à ma famille, j'ai donc trouvé le bon juste milieu qui est de partir très tôt à a frontale pour ensuite profiter de ma famille.

Le fait de mixer la nuit et le jour sur la même sortie ma permis de travailler mon ressenti et ma pose du pied la nuit pour ensuite donner plus de rythme une fois le jour levé.

J'ai donc commencé début janvier avec des sorties de 2h pour finir ce mois-ci avec des sorties de 3h. Mais le second avantages de mixer la nuit et le jour est en lien avec mon calendrier 2020. En effet, chacune des courses connaîtront ce doublé. Alors contrairement à 2018 où je n'ai jamais couru de nuit dans l'année pour préparer l'UTHK, cette année j'ai décidé de travailler cet élément pour mieux le maîtriser.

Au fil des semaines le rythme de course est considérablement revenu à celui de 2018 pu presque. Il reste encore un peu d'affinage mais ma proportion km/D+ joue sur le fait que ce soit parlant ou non. Pour retrouver aussi rapidement mon rythme de croisière, j'ai pu compter sur le soutien et les conseils de Thomas de chez TR-Point afin de préparer au mieux mes jambes et donc me concentrer sur les sensations et l'écoute de mon corps au lieu de faire une fixette sur les chiffres (même si cela n'est pas dans mes habitudes).

J'ai pu finir mes 2 premiers de préparation avec 3 sorties longues en 6 jours espacé chacune de 48h sans aucun problème physique et en augmentant le rythme de course sortie après sortie.

Aujourd'hui, à l'huile où j'écris ces lignes, je profite d'une coupure après tout ces kilomètres parcourus. Toujours avec TR Point et ces vidéos de formation sur le Crosscall dans la poche. Cela me fait le grand bien pour passer ensuite à un autre cycle de 1 mois avant la première date le 4 avril chez les Vosgirunners.

Au cours du mois prochain, il y aura 2 sorties longues en montagne et principalement du travail d'allure sur piste ou en fartlek en fonction de la météo afin gonfler de nouveau le cardio pour attaquer mon premier trail long de l'année.

Comme vous pouvez le voir, je ne donne pas de chiffres sur mes entraînements car je trouve cela inutile dans l'article étant donné que vous avez tous les chiffres sur Strava. Je vous dis donc à très bientôt pour d'autres articles entraînements, tests et autres. Et merci pour votre fidélité qui me boost chaque jour également.

Jerem Runner

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article