Jerem Runner

J'ai testé pour vous... Les chaussettes étanche ultra-fine de chez Verjari

Pour nous équiper afin de pratiquer notre sport favori qu’est le trail, le progrès n’arrête  pas dans le monde du textile. D’ailleurs, beaucoup de progrès dans le textile de notre quotidien passe par le sport dans un premier temps. Après avoir longtemps axé la recherche sur des textiles qui respire et imperméable pour protéger notre corps, les avancés se font désormais ressentir au niveau de la protection des extrémités contre le froid et l’humidité. Et dans ce domaine, Verjari ne perd pas une seconde pour innover et faire sa place dans le monde du sport.

 

Avec Verjari, c’est une relation qui commence à faire son petit bout de chemin entre eux et moi. En effet, ils m’avaient contacté une première fois pour tester leur première paire de chaussette étanche que j’avais refusé étant donné que j’étais engagé ailleurs pour un produits similaire. Nous nous sommes donc tourné ensemble vers la paire de gants chaud et étanche proposé par la marque que vous trouverez ici sur le blog. Puis dans les mois qui ont suivi, j’ai également testé leur modèle de chaussette étanche que vous trouverez également sur le blog par là.

​​

 

Le progrès ne s’arrêtant pas là et étant très à l’écoute des différents blogueurs et athlètes qu’ils côtoient, Verjari a lancé un nouveau modèle de chaussettes chaudes et étanche ultra-fines pour partir à l’assaut des sentiers trempé, humide, enneigé, boueux avec ou sans la pluie qui s’invite au spectacle.

 

C’est donc avec plaisir que j’ai accepté de découvrir ce nouveau produit à l’approche de la saison que l’on appelle automne où je porterai de nouveau des dossards après quelques mois d’absences.

 

Caractéristique des chaussettes étanches ultra-fine V-DRY

  • 100% étanche
  • Ultra Fine
  • Plus respirante que ses soeurs traditionnelles
  • Coupe-vent
  • Couche interne en fibres de Bambou
  • Avec une épaisseur ultra fine (1-2 mm)
  • Poids moyen 29g

A ces caractéristiques, j’ajouterai que la couche interne en fibre de bambou et le côté coupe vent assure un maintien du pied à bonne température pour ne pas avoir une sensation de froid et par l’occasion une perte de sensation en courant au niveau de la foulée.

 

Conditions du test

 

Ayant reçu les chaussettes mi-août et vivant en Alsace, la température minimale était encore à 30 degrés minimum à l’ombre au plus chaud de la journée. De plus, l’Alsace commence un peu à être à sec car malgré les quelques orages que l’on a eus pendant l’été, cela ne suffit pas… Et donc difficile de trouver des conditions humides pour tester l’étanchéités des chaussettes.

 

 

J’ai donc essentiellement couru en footing avec mes chaussures pour le trail, mais aussi mes chaussures pour la route. Habitant en plein cœur de Strasbourg, je ne fais pas 100% de mes entraînements en nature malheureusement.

Pour tester l’étanchéité, j’ai fait un peu le test bidon que tout le monde fait… Je suis allé sous la douche avec mes chaussettes. Puis en courant, je ne perdais pas l’occasion de faire trempé mes pieds dans un jet d’eau urbain ou le moindre coin pour tremper mes pieds et continuer de courir ensuite pour tester l’étanchéité ainsi que les frottements que l’on peut connaître quand nos pieds sont mouillées.

J'ai testé pour vous... Les chaussettes étanche ultra-fine de chez VerjariJ'ai testé pour vous... Les chaussettes étanche ultra-fine de chez VerjariJ'ai testé pour vous... Les chaussettes étanche ultra-fine de chez Verjari

Ce que je pense concrètement de ces chaussettes étanches ultra-fine – Summer de chez Verjari

 

Tout comme le premier modèle de chaussettes étanches, j’ai été sacrément surpris par l’efficacité de l’étanchéité. Avoir toujours les pieds sec après les avoir détrempés sans avoir aucun problème de frottement dû à l’humidité ambiant et les chaussures détrempées, c’est quand même royal.

 

Forcément, en plein mois d’août et avec un début de mois de septembre généreux, j’ai eu un peu chaux à mes pieds en courant. J’ai pu donc constaté à quel point l’étanchéité et le côté respirant est efficace car même avec la transpiration mes pieds sont restés au sec.

 

Ces chaussettes ne présente donc que de bonnes choses à l’arrivée de l’automne et le début d’une période où l’humidité sera normalement beaucoup plus présent… surtout dans nos sentiers favoris en montagne. La boue s’invitera aussi la suite pour accentué l’environnement humide puis la neige une fois l’hiver présent. Il faudra donc faire ensuite en fonction de son ressenti et de son envie pour choisir idéalement le modèle V-Dry ultra-fin ou V-Dry classique. De mon avis, ce sera la température extérieure qui pèsera dans la balance.

 

 

Je recommande donc ces chaussettes les yeux à vous mes amis amoureux des activités outdoors ! Mais ce n’est pas tout, bénéficiez de 15% de réduction pour vous lancer à la découverte de Verjari avec le code RUNNER15 ! Et à ceux qui seront sur la SaintéLyon, je ne sais pas pourquoi, mais la gamme V-Dry va vite devenir votre amie le jour J.

 

A bientôt

Jerem Runner

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article