Jerem Runner

Une semaine vide et productive à la fois

Encore une semaine où il ne s’est pas passé grand-chose niveau entraînement. J’ai un peu l’impression de vous faire des articles avec du vide. Mais mes semaines ne sont pas totalement vide, donc ça vaut le coup pour moi d’écrire ces quelques lignes et de partager avec vous à 5 semaines du trail du Petit Ballon.

 

Si la semaine ne ressemble à grand chose, c’est aussi de ma faute. Je devais commencer avec une séance de fractionné le mardi tout en reprenant mes séances de coaching… Et cette séance n’a pas eu lieu car j’ai oublié le principal, mes chaussures… C’est tout de suite plus compliqué et je ne suis pas très minimaliste pour aller faire ça pieds nus.

 

Je me suis donc un peu rattrapé le mercredi matin en faisant une belle sortie de 1h20 avec un peu plus de 16 km. Cette séance a été structurée en deux phases. Une en solo et une avec les collègues.

 

Lors de la première de cette séance, c’était footing à mon rythme sans réfléchir tout en étant le plus léger possible dans ma tête, dans mon corps et dans ma foulée pour profiter de l’instant sans me dire que je dois rattraper la séance de la veille (les séances loupé ne se rattrape jamais d’ailleurs). Ce qui donne donc 45 minutes de course à 4’18’’/km. Vraiment un bon rythme qui est devenu habituelle tout en tant capable de discuter (ce n’est pas donné à tout le monde mais c’est l’entraînement qui paye).

 

Mais les sensations sont vraiment étranges pendant cette séance. Comme tous les derniers jours, je me sens fatigué. Non pas physiquement mais psychologiquement. Donc du coup, je suis super content de ma séance tout en étant déçu car j’ai l’impression de ne pas profiter de cette état de forme pleinement.

 

Puis je fini cette séance du mercredi avec mes collègues qui passé par là pendant leur footing (oui, ce n’était pas prévu en fait de courir avec eux). Mais après 45 bonnes minutes de courses, je me suis dis pourquoi pas. Ce qui a donné plus ou moins 30 minutes de retour au calme en papotant et en se taillant entre jeunes et plus anciens sur nos capacités.

 

 

Ensuite, ayant loupé mon rendez-vous avec la piste le mardi, je ne rattrape pas ma séance mais je bouleverse mon calendrier pour pouvoir faire cette séance de fractionné long. Je pense important ou j’ai besoin personnellement de faire ce travail une fois par semaine pour appuyer mes allures de courses. Je trouve que ce travail répétitif et soutenue est important une fois par semaine. Bien sûr, je ne fais pas de fractionné court mais uniquement du long. Bien que de temps en temps ça ne fait pas de mal non plus. Alors je fais ma séance de 6 fois 1000 avec une allure cible entre 3’30’’ et 3’35’’.

 

La semaine précédente, j’étais content de ma séance et à la fois non car je n’avais pas de bonnes sensations tout en ayant de bonnes allures. J’ai mis ça sur le coup de la reprise des séances de pistes. Cette fois-ci, mes allures étaient encore mieux et beaucoup plus régulière mais les sensations psychologiques étaient comme la veille… Elles sont étranges…  Je me dis alors que ça viendra bien à un moment où ça va se libérer dans ma tête et que cela est peut-être dû au fait que je ne suis pas très régulier dans mes entraînements ces derniers temps.

 

 

Pour le reste de la semaine, cela devient un peu compliqué. En effet, j’avais prévu initialement une sortie longue chez dame Odile le dimanche matin. Mais ayant très peu profiter de ma famille sur les derniers week-end, j’ai décidé de faire une sortie simple de 1h30 dans Strasbourg vers le château du Pourtalès le dimanche dans la journée… Mais c’était sans compter sur une alerte orange tempête sur l’après-midi que j’ai découvert le dimanche en fin de mâtiné… Si j’avais su… Je serai aller courir le matin…

 

Comme la semaine précédente, le bilan de cette semaine est très petit avec 2 séances de coures à pied… Une reprise en main est presque nécessaire, voir même indispensable, pour être prêt dans 5 semaines pour parcourir les 56 km du trail du Petit Ballon. Le chalenge est de taille pour les prochaines semaines car il faudra être au top pour retrouver Ryan et Emma de TailWind Nutrition France à Rouffach le 17 mars prochain.

 

Pour ceux qui sont à fond sur Strava, je vous précise que tout n’est pas sur Strava… En effet, je me suis instauré une routine le matin en faisant 5 à 10 minutes de renforcement musculaire axé sur le haut du corps..

 

Voilà, je pense avoir tout dis sur ma semaine d’entraînements si on peut vraiment parler d’entraînements quand on voit ce que j’ai fait… L’avantage en courant peu, c’est que je constate mon état de forme au niveau de mes allures. Je dois certainement juste manquer de caisse en endurance pour courir plusieurs heures. Mais les prochaines semaines devrai remettre cela sur le droit chemin.

 

A bientôt

 

Jerem Runner

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article