Jerem Runner

3 semaines ! Place a une pause !

Voilà maintenant 3 semaines que j’ai commencé ma préparation pour le trail du Petit Ballon avec un bloc de 3 semaines intensif. Je vais être honnête avec vous, j’ai l’impression que c’était hier que cela à commencer. Avec un rythme de vie plutôt actif en ce moment, le temps passe à une vitesse. Mais bon, vous n’êtes pas là pour ça. Vous êtes pour savoir comment c’est articulé ma 3ème semaine d’entraînement.

 

Après avoir fait ma belle sortie longue le dimanche avec Jean-Michel et Antonio pour clôturer ma deuxième semaine, je me suis accordé deux jours de repos pour terminer avec 4 séances sur 3 jours. L’objectif étant cette semaine d’aller chercher dans mes réserves. Ou plutôt de demander à mes jambes de travailler en résistance.

 

Pendant ces deux jours de repos, je n’étais pas vraiment inactif non plus. Je me suis accordé des séances de récupération avec mon rouleau de massage GRID de chez TR.Point ainsi qu’une bonne séance de renforcement musculaire haut et bas du corps.

 

Il est vraiment important de ne pas passer à côté du renforcement musculaire. Il ne suffit pas juste de courir pour savoir courir. Il faut aussi travailler son corps pour qu’il puisse accepter correctement l’effort. Mais également pour éviter les blessures.

 

Travailler les jambes avec des squats et des fentes par exemple, cela permet de renforcer les muscles, d’avoir plus de force, etc… Travailler les abdos et les lombaires permet d’avoir une meilleure posture en maintenant beaucoup mieux le dos. Puis travailler le haut du corps permet de développer la cage thoracique pour augmenter la capacité respiratoire (mais il n’y a pas que le renforcement pour ça) ainsi que les épaules et les bras pour encore mieux appuyer sur les bâtons dans les très grosses montées.

 

 

Après ces deux jours de repos, il était donc temps de rechausser mes Hoka pour retourner courir et faire mes sorties entre 1h et 1h30 jusqu’au parc du Portales. Bien sûr, compte de tenu de l’objectif, il n’est pas question d’y mettre de la vitesse. Les sorties se feront tout simplement en endurance.

 

Mercredi, jeudi et vendredi… Je connais désormais le chemin par cœur. Et pur varier les plaisirs, j’ai même changer le sens du parcours le vendredi. J’étais tenté d’allonger un peu le parcours mais ayant les jambes vraiment moins fraîches avec un rythme plus tranquille, j’y penserai une autre fois.

 

Le vendredi sera particulier car il aura vraiment été dur d’avoir une allure régulière. Les jambes étaient vraiment dures mais pas au point de m’empêcher de courir. Alors pour me motiver jusqu’au bout, j’ai plein de choses à quoi penser dont la fierté de mes enfants de me voir franchir les lignes d’arrivées lors de mes prochains trails.

3 semaines ! Place a une pause !3 semaines ! Place a une pause !3 semaines ! Place a une pause !

Si vous comptez bien, cela fait trois séances d’entraînements en course à pied. Et comme je vous ai dit plus haut que j’ai fait quatre séances en trois jours, vous vous demandez donc à quel moment j’ai réalisé un double entraînement. Pour ceux qui me suivent sur Strava et Instagram, vous avez déjà eu la réponse. Pour les autres, j’ai effectué mon double entraînement le mercredi, dès le premier jour de course à pied.

 

En plus de ma séance de footing, je me suis rendu à mon rendez-vous hebdomadaire Trail Run Alsace pour une séance de côtes. Notre Thierry national, organisateur et administrateur du groupe, nous concocte chaque semaine de nouveaux exercices pour varier les plaisirs.

 

L’objectif de la semaine étant à la fois de m’impliquer dans mes entraînements pour pousser mes jambes à leurs limite tout en restant respectueux avec mon corps, je me suis donc impliqué dès le début de la séance. Mais je savais à l’avance que je ne tiendrai pas le rythme jusqu’au bout en m’impliquant pleinement dans la séance. Et comme prévu, après avoir fait les trois quarts de la séance, j’ai explosé en plein vol. Mon rythme de course s’est effondré d’un coup.

 

Malgré cela, la séance fut très productive comme à son habitude en mode fractionné court en côtes tout en cumulant un peu plus de 200m de dénivelé positif.

 

 

Avec cette troisième semaine vraiment costaud pour ma part, je suis plus que satisfait des trois semaines que je viens de faire avec 170 km et 3000m de dénivelé positif. Ces semaines me permettent de bien me mettre en jambes pour ma préparation pour le trial du Petit Ballon.

 

J’en profite au passage pour vous inviter à vous rendre sur le profil de Sophie Duarte sur Facebook qui a exprimé son point de vue sur le fait de partager ces séances d’entraînements et le gens qui veulent copier et/ou se comparer aux autres en voulant faire pareil ou plus. Que vous suiviez des élites ou non, nos entraînements sont propres à nous même. Alors si vous ne savez pas comment vous structurer, demandez des conseils mais ne copiez pas.

 

A bientôt

 

Jerem Runner

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article