Jerem Runner

J'ai testé pour vous... Skechers Go Trail 2

Il y a des moments, on vit de véritable surprise qui n’aurai pas dû en être une initialement… Vous devez vous demandez ce que je suis en train de raconter là… Une surprise attendu, ce n’est plus vraiment une surprise, non ? Pour faire simple, le test de la Go Trail 2 de chez Skechers Performance que je vous propose aujourd’hui était prévu depuis longue date via la Runnosphère. Mais j’avais totalement oublié que je devais recevoir une paire, d’où le fait que ce soit une surprise. Mais pas de trop de blabla, place au test !

Avant de commencer à vraiment vous parler du test, je vais vous expliquer pourquoi je test les Go Trail 2 de chez Skechers Performance et pas un autre modèle de la marque ou une autre marque sachant que je suis plus qu’habitué à courir en Hoka One One et en Altra (donc faible drop et zéro drop). Quand j’ai reç le mail de notre cher président de la Runnosphère demandant qui serait intéressé et par quel modèle, j’ai longtemps hésité à me lancer dans l’aventure. En effet, j’avais plus une image de street wear et de fitness et non des chaussures conçu pour le running.

En fouillant un peu sur la toile, je me suis rendu compte que la marque est très développé outre-Atlantique et en voyant un 2 voire 3, 4, 5 et plus derrière les noms des modèles… Je me suis dis tout de suite qu’ils ne sont pas à leur coup d’essai.

Mais ne voulant pas perturbé ma foulée en restant sur une ligne de conduite de faible drop, j’ai porté beaucoup d’attention sur la taille des drops sur chacun des modèles trail. En effet, le côté oversize ne me choque pas et ne me fait pas peur car je suis déjà habitué chez Hoka One One. J’ai donc proposé de recevoir une paire de Go Trail 2 avec ces 4 mm de drop pour faire un complément de mes Altra Olympus qui sont à 0 mm. Cela ne devrai pas trop me perturbé étant donné que je cours avec 4 mm de drop sur route avec mes Tracer 2.

Caractéristique de la chaussure (source Skechers)

 

Oubliez la route et prenez les chemins dans la chaussure de course Skechers GOtrail 2 ™. Le confort de roulement avancé allie une stabilité et une polyvalence durables à la randonnée grâce à la semelle intercalaire amortissante 5GEN® et à sa conception résistante à l'eau.

 

- Protection imperméable H2GO

- La semelle intermédiaire amortissante 5GEN® offre confort et réactivité

- La zone de frappe au milieu du pied favorise l'efficacité dans chaque foulée

- Plaque de dispersion de pression à l'avant-pied pour une protection contre les chocs

- Semelle d'adhérence multi-surface avec géométrie agressive en caoutchouc

- Drop de 4 mm

- Poids: 272g

 

Dans quelles conditions ont été testé les Go Trail 2 ?

Pour tester ce modèle et cette marque que je découvre totalement à mes pieds,  j’ai effectué 3 sorties pour 80 km parcourus. Ces sorties se sont effectuées sur des terrains sec dans un parc et en montagne.

En effet, j’ai testé les Go Trail 2 dans le parc de l’orangerie le temps d’une sortie dynamique puis au mont Saint Odile pour y faire 2 sorties longues d’une trentaine de kilomètres. Forcément, quand on fait du trail, on ne peut juger de l’accroche d’une chaussure de trail que lors de sorties trail. Par contre, ayant des conditions optimales pour courir, je ne pourrai exprimer mon avis sur l’accroche sur des terrains glissant ou boueux.

Mon ressenti après 87 km et 2875 m de dénivelé positif ? Est-ce un modèle que je peux conseiller autour de moi ?

Certains pourront être effrayés par le côté oversize de l’amorti de la Go Trail 2. Mais ayant déjà l’habitude de courir en Hoka One One, je n’ai pas été perturbé par ce point. De plus, on pourrait croire que la chaussure soit lourde mais pas du tout. On sent très bien la légèreté du modèle une fois au pied en courant. Ce qui est vraiment agréable pour un modèle trail car les autres marque ont tendance à être parfois un peu lourde à partir du moment où l’on cherche une paire pour faire du trail long.

Au fur et à mesure de mes kilomètres, j’ai vraiment été surpris par ce modèle Go Trail 2 de chez Skechers.

Tout d’abord, la chaussure ne fut pas très souple à la sortie de la boite mais au fur et à mesure de mes foulées, notamment en montagne, j’ai très bien senti qu’elle s’est assouplie pour permettre une foulée très naturelle. D’ailleurs en parlant de foulée naturelle, la forme de la chaussure avec un amortie un peu arrondi sous pied permet parfaitement de courir sur l’avant du pied ou en médio sans difficulté. Cette chaussure nous y invite dès les premiers pas.

En ce qui concerne l’accroche, que ce soit en montée, en descente ou sur le plat, je n’ai rien à redire aussi à ce niveau-là. A aucun moment je n’ai eu une foulée fuyante. De plus, elles accrochent également très bien sur les rochers.

Par contre, en ce qui concerne la finition, je reste sur la réserve. En effet, d’une manière générale, la paire de chaussure est très bien fini et assure même un très bon maintien et confort du pied. Mais après 3 sorties, il est dommage de constater que le pare-pierres commence à se décoller sur une des chaussures. Les modèles de chaussures pour le trail étant plutôt récente chez Skechers, il faudra voir à terme sur l’évolution du modèle.

Malgré ce petit détail, je suis entièrement satisfait de ce modèle Go Trail 2 avec son faible drop et c’est un produit que je peux conseiller chez ceux cherchant un modèle trail sans passer au zéro drop. De plus, avec des prix inférieurs aux grandes marques que nous pouvons tous citer sans problème, Skechers Performance propose un très rapport qualité prix (et pas qu’en trail).

J’espère que vous avez passé un agréable moment en venant découvrir sur mon blog les Go Trail 2 de chez Skechers Performance et que vous avez appréciez mes mises en avant sur Instagram. Sachez que cet article comme tous mes articles ne sont pas influencé et que mon avis est propre et sincère. Ce n’est pas parce que je reçois une paire de chaussure gratuitement que je dois en être systématiquement satisfait et en parler obligatoirement de manière positive.

A très bientôt sur les sentiers me menant à l’ultra-trail du Haut-Koenigsbourg.

Jerem Runner

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article