Jerem Runner

J'ai testé pour vous... Tailwind Nutrition

Voilà quelques semaines que j’ai découvert la marque TailWind Nutrition au travers de quelques posts sur Instagram dans mon fil d’actualité… Quelle est cette marque ? D’où vient-elle ? Que vaut les produits de la marque ? C’est après quelques échanges de message sur ce même réseau où j’ai pu bénéficier d’un pack pour découvrir la marque.

 

La distribution de Tailwind Nutrition est essentiellement au Royaume-Uni et en Irlande ; La marque a été créée en 2015 par Mike Julien. Mais un centre de distribution a été installé à Chamonix en 2017 pour accompagner le nombre croissant de clients en France. C’est donc bien entendu la branche française de la marque qui m’a permis de découvrir les produits.

 

Une marque aux petits soins

 

TailWind Nutrition ne rigole pas quand elle permet à des blogs et à des athlètes de promouvoir leurs produits sur la toile. En effet, c’est un pack découvert généreux que j’ai pu recevoir avec de nombreux stick. L’occasion de découvrir tous les parfums. De plus, parmi les accessoires produits par la marque, c’est un buff qui a accompagné tous les sticks (idéal avec les températures qui baissent progressivement malgré le très beau automne).

 

Alors, honnêtement, je ne peux pas dire que je ne suis pas dans les meilleures conditions pour découvrir les produits de TailWind Nutrition. De plus, l’utilisation des produits de la marque est conseillé pour des sorties d’au moins 1h30. En effet, en dessous, une simple gourde d’eau suffit pour nous accompagner (voir, rien du tout, cela dépends de chacun… moi ça dépend du type de séance).

 

C'est partie pour le test

 

Le test des produits commence forcément avant même de mettre le produit dans la gourde. En effet, il est difficile de choisi un parfum quand ils nous plaisent tous. Et à chaque parfum, une couleur. Au moins, c’est facile à ranger et à repérer quand on sait exactement lequel prendre à l’avance.

 

De plus, grâce à ces sticks généreux, il est tout à fait possible de mixer des parfums ensemble. Après libre à chacun de répartir les dosages, soit 50/50 ou 75/25. Avce TailWind, tout est possible.

 

Personnellement, pour mes sorties, je fais le choix de mettre un stick complet dans la gourde. Car, quand je pars pour 1h30, je pars plutôt pour une sortie entre 1h30 et 2h. Mais c’est assez impressionnant au début, car quand vous mettez un stick complet dans la gourde, vous vous demandez s’il reste encore de la place pour y mettre de l’eau. En effet, quand je vous parle de stick généreux, c’est que la quantité de poudre est quand même important.

 

Du coup, le test des produits TailWind Nutrition se fait lors de mes sorties longues dans le cadre de ma longue période de reprise. En effet, rien de mieux que de découvrir de nouveaux produits pour partir une nouvelle base pour préparer la prochaine saison de trail.

 

Dans un premier temps, j’ai d’abord utilisé les sticks directement dans ma cuisine en préparant mes bidons à l’avance pour le temps d’une sortie. L’ouverture n’est pas forcément facile, ni même forcément pratique pour déverser le contenu dans la gourde. Cela est dû à la grande taille du stick.

 

Une fois à l’effort, c’est toutes les 15-20 minutes que je prends 3 ou 4 gorgées de ma boisson. Le goût est très prononcé en bouche mais on n’a aucun doute sur la saveur du stick que l’on utilise. Le goût est vraiment sans commentaire. Et on sent à chaque gorgée le côté sucré et énergétique de la boisson.

 

Cela me rappelle de nombreuse boisson sucrée que j’ai déjà pu tester. Mais la grande différence, c’est que mon organisme n’entre pas en saturation de sucre avec cette boisson. Il me faudrait voir en course également comment ça se passe avec la gestion des ravitaillements solide (je pense indispensable de ne manger que du salé pour vraiment éviter une saturation).

 

Dans un second temps, j’ai géré autrement les sticks sur mes sorties longues.  J’ai bien entendu préparé à l’avance une première gourde, mais je suis partie avec d’autres sticks en poche. Le côté volumineux ne me choc pas car toutes les autres marques que j’ai pu découvrir sont identique sur ce point. Mais comme dans ma cuisine, je ne trouve pas forcément très pratique l’ouverture et le déversement dans la gourde (disons, qu’il faut prendre son temps pour ne pas en mettre partout).

 

En conclusion

 

 

S’il fallait conclure se test, je ne reviendrai pas forcément sur ce point négatif que j’ai évoqué plusieurs fois concernant l’ouverture des sticks. Mais après une période de test sur 2 mois, je peux vraiment vous dire que mon organisme accepte parfaitement la digestion. Chose qui est rare étant donné que j’entre souvent à saturation avec les produits très sucrés.

 

Concrètement, sur le terrain, on ne peut pas empêcher la fatigue mais on peut éviter les fringales et ralentir la fatigue liée à l’effort (surtout dans notre sport où cela peut durer des heures et des heures). Au plus, j’ai fait des sorties de 2h30 et effectivement il y a un gain d’énergie en utilisation la boisson au niveau musculaire.

 

Alors, maintenant que la saison 2017 et terminé pour la majorité d’entre nous, n’hésitez à découvrir les produits TailWind Nutrition durant l’hiver pour préparer votre prochaine saison. Car des fois, le changement ça fait du bien de ne pas rester dans une routine éternelle.

 

A bientôt

 

Jerem Runner

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article