Run In Elsass… Courir dans Strasbourg

Publié le par Jerem Runner

Qui dis changement de lieu de vie, dis changement de terrain d’entraînement. Après maintenant 2 mois dans la ville de Strasbourg, laissez moi vous parler de mes différents parcours. Comment est-ce que je les ai trouvé ? Ou courir dans une grande ville de plus de 100 000 habitants ? Pas de problème avec la pollution ? A vos marques, prêt, partez !

Run In Elsass… Courir dans StrasbourgRun In Elsass… Courir dans Strasbourg

Je vous le dis tout de suite, si vous êtes amoureux de la nature et de courir au milieu des champs et des forêts, vous pouvez passer votre route. Mais si vous êtes libre d’esprit, aimez courir en ville ou adaptez vos entraînements en fonction des terrains de jeu, vous pouvez rester.

 

Il est vrai que ça m’a fait bizarre, par rapport aux terrains d’entraînements, d’emménager dans une si grande ville. Mais la base de la course à pied se fait sur le plat, et Strasbourg permet de travailler les bases assez facilement.

 

Pour courir dans Strasbourg, bien qu’il y a des routes à traverser parfois, il est tout à fait possible de courir en toute sécurité sans être gêné par les piétons et les masses de touristes. Comment ? Avec un réseau de piste cyclable sur 564 km, juste sur l’Eurométropole, vos chemins sont donc tracés sur du bitume. Mais Strasbourg, fait aussi partie des villes les plus vertes de France avec ces nombreux espaces verts et parc. D’ailleurs la tradition veut que le parc de l’orangerie est aux runners le matin et aux promeneurs et famille l’après-midi.

 

C’est à partir de là que commence mon intéressement pour les divers terrains d’entraînement pour travailler les bases de la course à pied sur Strasbourg.  Car, bien que je pratique le trail, il faut quand même faire des footings, du fractionné et de l’endurance fondamentale. Donc, quand on peut faire ça directement au pied de chez soi, c’est vraiment le top.

 

 

Ma curiosité m’a tout d’abord amené à partir à l’aventure à la recherche de spot pour courir. Entre les parcs et l’Allemagne à proximité, de nombreuses possibilités s’offrent à moi. Mais durant ces footings découvertes, j’ai découvert des fléchages avec des numéros et un petit bonhomme qui court.

 

Après quelques recherches sur internet, j’ai vite découvert que la ville de Strasbourg a mis en place des structures pour faire du renforcement musculaire dans les parcs et au bord de l’eau dans un cadre agréable et gratuitement. De plus, des parcours appelé « Vitaboucle » passent systématiquement aux endroits où ces structures sont installées.

 

Je découvre donc avec plaisir la possibilité des faires des parcours de moins de 10 km avec différents niveau de difficulté au sein de Strasbourg en traversant un minimum de route et en courant sur les pistes cyclable et/ou piétonne. De plus l’avantage de ces boucles, c’est de pouvoir être mixé entre elle pour faire des sorties encore plus longues. Comment faire ? C’est simple, chaque parcours à forcément un tronçon en commun avec un autre. Et donc on peut facilement bifurquer sur un autre parcours sans réfléchir.

 

Mais est-ce que le balisage est clair et suffisamment visible ?

 

Je me suis  aussi posé cette question avant de me lancer sur ces parcours. Et je vais être honnête avec vous, je me suis même trompé de chemin à un moment donné. Alors après plusieurs passages sur 3 parcours, je réalise que les parcours sont très bien balisés. Les quelques fois où je me suis trompé ou perdu, c’est tout simplement parce que je devais penser à autre chose à un changement de direction.

 

Donc c’est sans problème avec confiance que vous pouvez vous lancer sur ces parcours. De plus, si vous êtes de passage sur Strasbourg ou un nouveau venu comme moi, c’est l’occasion de faire du tourisme sportif dans cette grande ville à taille humaine.

 

Au delà des footings, qu’est-il possible de faire comme séance et à quel endroit ?

 

Bien entendu, depuis le début je vous parle de travailler les bases de la course à pied, notamment le seuil et la vitesse à mes yeux. Deux bases essentielles pour la suite quand on veut progresser lorsque l’on porte un dossard (que l’on fasse du trail ou non).

 

L’idéal pour ces types de séances, il n’y a pas photo, vous pouvez oubliez les vitaboucles strasbourgeoise. Pourquoi ? Car il y aura quand même un moment ou un autre où vous devrez traverser une route et peut-être vous arrêter au feu. Mais les vitaboucle sont parfaite pour se faire des séances de fartlek.

 

Le parc se prêtant le plus à des séances de seuil est celui de l’orangerie. D’une part parce que le tour complet fait 2,1 km, ce qui permet largement de faire des séances de seuil ou de fractionné sans tourner en rond sur une piste. D’autre part, le parc de l’orangerie propose également des belles lignes droites en son cœur et une piste autour d’une aire de jeu pour enfant. Je n’ai jamais pris autant de plaisir que de faire du fractionné dans un cadre si agréable.

 

L’avantage d’un parc aussi grand, c’est aussi que vous pouvez faire du fartlek et ne pas faire seulement le simple tour. Vous avez la possibilité avec les nombreux chemins de varier un peu de temps à autres.

 

Et le trail dans tout ça ? Des possibilités de travailler en côtes et de cumuler du dénivelé ?

 

Voilà la plus grande des difficultés quand on habite le centre ville de Strasbourg et que l’on pratique le trail. Bien que nous puissions travailler notre vitesse, le seuil ainsi que notre endurance, le terrain reste relativement plat.

 

Il est donc nécessaire de sortie de l’agglomération pour pouvoir aller faire des séances de côtes et cumuler du dénivelé. Alors il est bon de dire qu’il faut absolument ne pas négliger le renforcement musculaire quotidien pour compenser un minimum se manque. Comme ça, vous n’avez plus qu’à travailler votre technique de course, de marche, de respiration et votre vitesse ascensionnel lors de ces séances ou sorties trail.

 

Les vignes ne sont pas non plus très loin, alors si vous mixer vos entraînements avec le vélo ou avez une grosse motivation, vous pouvez faire une belle séance en le prenant pour rejoindre votre spot, de courir au milieu des grappes de raisins et rentrer en roulant. Mais le dénivelé ne se limite pas aux vignes, il y a de nombreux monts, collines ainsi que les ballons d’Alsace et le massif vosgiens à porté de main.

 

Donc forcément, si vous voulez consacrer 100% de votre énergie à votre séance d’entraînement trail, prenez votre voiture. Et si vous avez une petite flamme d’écologie et de respect de la nature (un peu comme notre sport), vous avez la possibilité de sélectionner vos spots d’entraînements là où vous pouvez vous y rendre en transport (train, tram, bus…) et laisser la voiture au garage.

 

A l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai pas encore de spots à vous proposer pour courir au milieu des vignes ou des forêts. Je n’hésiterai pas à vous en faire part sur facebook et instagram lorsque je partirai à l’aventure. Je n'ai découvert qu'un seul spot pour faire des séances de côtes, je reviendrai donc plus tard sur les séances propres au trail.

A bientôt

 

Jerem Runner

Publié dans Run In Elsass

Commenter cet article