Apérun Tournée 2017 par Salomon Running

Publié le par Jerem Runner

Vendredi 15 septembre 2017, au Raven Café à Strasbourg, un attroupement d’étranges personnes a eu lieu. Qui sont-ils ? Que sont-ils venus faire ? Que s’est-il passé ? C’est ce que je suis allé découvrir lors de cette soirée Apérun Tournée organisée par Salomon Running.

Avant de venir sur Strasbourg, Salomon s’est déjà rendu dans de nombreuses villes depuis le début de l’année. C’est l’occasion à chacune des dates à de nombreux runners de se retrouver, de faire des rencontres et de découvrir les produits de Salomon ainsi que les nouveautés. Mais afin de pouvoir toucher le plus grand nombre d’entre nous, Salomon ne vient pas qu’une seule journée mais plusieurs jours à la suite. Ils sont donc venu sur Strasbourg 4 jours, du 12 au 15 septembre 2017, quelques jours à peine avoir été devant les projecteurs. Vous voyez de quoi je parle ? Non ? Si je vous dis UTMB ? Avec Michel Lanne, Thibaut Baronian, François D’Haene et Kilian Jornet sur les différents podiums, ils ont vraiment bien été représentés.

L’édition 2017 de l’Apérun sur Strasbourg est encadré par une équipe de chez Salomon au petit soin, Endurance Shop Strasbourg et Jean Matrat de Matrat-Training qui s’occupe de sortie running.

 

Vendredi 15 septembre 2017

Strasbourg – Raven Café

 

C’est vers 18h qu’un regroupement de personnes en tenu de sport se fait au fond d’un bar bien connu de Strasbourg sous le regard hagard des clients et de la foule dans la rue. Et l’accueil se fait avec le sourire par l’équipe de Salomon qui nous offre directement un t-shirt. Etant donné que l’on avait déjà renseigné notre taille de t-shirt et pointure, c’est facile de prévoir ce qu’il faut pour tout le monde. Car en effet, l’Apérun Tournée est aussi l’occasion de tester une paire de chaussure de la marque. C’est donc avec une paire de Salomon Sonic que chacun va s’asseoir pour s’équiper.

 

Pour ma part, c’est l’occasion de retrouver des camarades avec qui j’ai déjà eu l’occasion de courir, Yvon et Christophe. Et c’est donc Salomon au pied que l’on attend que la soirée commence.

 

C’est vers 18h20 que ça s’agite avec Jean Matrat qui prends la parole pour nous expliquer le programme de la soirée avec de la bonne humeur. Le programme est donc le suivant :

 

- présentation des Salomon Sonic par l’équipe de Salomon ;

- présentation de Endurance Shop Strasbourg ;

- footing urbain sous la forme ludique ;

- retour au bar avec 2 boissons offerte et planche de charcuterie et fromage ;

- quizz pendant la soirée et remise de cadeau.

 

Le footing encadré par Jean Matrat s’est vraiment dans la bonne humeur en zone urbaine et au jardin botanique. Et la séance est très amenée sous la forme de petit jeu au fur et à mesure que l’on avance où l’on y fait un échauffement, une séance de « fractionné » et un retour au calme. C’est la partie fractionné justement qui a été faite sous forme de jeu, mais je ne vais pas rentrer dans les détails, je garde le secret planer sur l’Aperun de Salomon. Ce que je peux vous dire, c’est que cela est très convivial et c’est vraiment l’occasion de rencontrer d’autres coureurs également.

 

C’est l’occasion pour moi de mettre un visage sur un nom, celui de Marie, administratrice de Trail Run Alsace.

Apérun Tournée 2017 par Salomon RunningApérun Tournée 2017 par Salomon RunningApérun Tournée 2017 par Salomon Running

Pour le reste de la soirée, c’est vraiment dans une bonne ambiance que tout le monde se retrouve au Raven Café pour le fameux quizz où une paire de chaussure était à gagner, des sacs à chaussures, des bandeaux et des portes clés.

 

Et pour ceux qui veulent encore plus profiter de la soirée, étant donné qu’on est déjà au bar, c’est tout à fait possible de rester jusqu’au bout de la nuit entre runes. Mais attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Apérun Tournée 2017 par Salomon RunningApérun Tournée 2017 par Salomon RunningApérun Tournée 2017 par Salomon Running

Retour rapide sur le test des Salomon Sonic

 

Forcément, chausser une paire de chaussure avec 10 mm de drop, je me doutais bien que j’allais directement sentir la différence étant donné que je cours en Hoka avec 4 mm de drop et des Altra Zero Drop. A ma grande surprise ma première sensation ne fut pas celle là. Je trouve le modèle relativement lourd par rapport à mes habitudes, donc difficile pour moi d’être objectif. Mais en courant, je remarque aussi directement qu’il y a beaucoup de drop et je ne suis donc pas forcément à l’aise sur les premières foulées.

 

Après quelques foulées, j’ai réussi à adapter ma foulée à ce modèle de chaussure bien qu’un autre point me gêne. Lequel ? La rigidité de ce modèle…

 

Vous allez dire que je me lâche sur ce modèle de chez Salomon après juste un cours footing. Et ce n’est pas faux, c’est bien la première fois que je critique un produit en lien avec notre sport.

 

Mais j’ai quand même un point qui m’a plu sur cette paire de Sonic, c’est son amorti généreux.

 

Après ce moment fort sympathique, je vous laisse et je retourne m'entraîner avec un peu plus de sérieux.

 

Au plaisir de vous voir ou revoir.

 

A bientôt

 

Jerem Runner

Publié dans Run In Elsass

Commenter cet article