J'ai testé pour vous... Short de trail 2 en 1 Twin 2 de chez CimAlp

Publié le par Jerem Runner

Pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous avez pu comprendre qu’il y très peu de chance que je sois sur La Barjo le 18 juin prochain. Divers raisons sont venus perturber la préparation mais je reviendrai plus tard sur cela. Mais malgré cela, je tiens quand même à garder la dynamique et de vous présenter l’équipement que j’ai choisi pour cette épreuve mais aussi pour me suivre à long terme.

Aujourd’hui, je vais de nouveau vous parler d’une marque que je peux citer régulièrement et dont je fais partie de la communauté des testeurs. Je vais vous parler de la marque CimAlp. Mais cette fois-ci, après vous avoir parlé de veste et de t-shirt, c’est d’un short que je vais vous parler.

Cela faisait un moment que je m’interrogeais sur la compression au niveau des cuisses mais je ne me voyais pas investir dans des manchons de cuisses. Et on retrouve de plus en plus de modèle de short 2 en 1. Et c’est ce format de compression que j’ai donc choisi de découvrir en allant à la découverte du short Twin 2 de chez CimAlp.

Pourquoi avoir choisi ce modèle de short ?

Tout simplement car j’ai déjà été convaincu par la technologie 3D-Flex en courant avec le t-shirt Perfect qui permet un bon maintien de la posture et limite les contractures au niveau des épaules et haut du dos. Donc je ne peux qu’être comblé par la compression au niveau des cuisses.

De plus, j'apprécie beaucoup courir en short et non avec un cuissard, mais parfois des frottements viennent m'irriter. Alors un combiné short-cuissard ne pourra m'apporter qu'un confort supplémentaire pendant l'effort.

Pourquoi s’orienter vers la compression des cuisses ?

Déjà convaincu de l’utilité des manchons de compression aux mollets sur des efforts long, et les malgré les heures d’entraînements, mes cuisses sont un bon point faible sur des efforts long. Et n’en parlons pas après l’effort. Alors je me dis que ça ne coute rien d’essayer. Au pire, cela m’apportera un confort supplémentaire en diminuant les frottements du short.

Passons maintenant à la fiche technique

La ligne 3D-FLEX® de CimAlp se positionne sur le segment trail haut de gamme, elle a été conçue avec la participation de médecins et kinésithérapeutes spécialistes du sport de haut niveau, elle correspond aux besoins des traileurs à la recherche de performance.

Ce short 3D-FLEX® TWIN est composé d’un cuissard + short en 2 en 1

Le cuissard :
Grâce à la technologie 3D-FLEX®, le cuissard utilise la compression & le maintien musculairepour améliorer les performances et prévenir les risques de crampes et de douleurs musculaires.

Le Short :
Construit avec un tissu très léger et stretch, le short gère de façon optimum le transfert de l'humidité vers l'extérieur afin de sécher plus vite. De plus, ses coutures flatlock minimisent les risques d'échauffement et sa ceinture élastique avec cordon de serrage permet un soutien de la sangle abdominale.
Enfin, la coupe du short CimAlp est parfaitement adaptée aux besoins du trail.

Des détails qui font la différence :

  • Technologie 3D-FLEX® pour une compression parfaite et un excellent soutien musculaire.
  • Coupe ajustée aux besoins du trail.
  • Coutures flatlock.
  • Cordon de serrage taille.
  • 2 poches zippées avec tirette autobloquante
  • Marquage réfléchissant pour plus de visibilité et de sécurité
  • Protection solaire UPF 50+

Entretien : lavable en machine à 30°C

L'avis de l'Ambassadeur trail CimAlp, Florian Olivier :

"Un « must-have » niveau confort ! C'est bien simple, je ne le quitte plus à l'entraînement comme en compétition. Une légère compression sur les quadri et un look tendance. Le top !"

Nat'Trail 2017Nat'Trail 2017

Nat'Trail 2017

A la sortie du carton, j’ai toujours la même réaction quand je reçois ou j’achète des produits de qualité, je n’ai aucune déception sur la finition. Si vous ne connaissez pas encore la marque CimAlp, vous pouvez y aller les yeux fermés. D’ailleurs, j’ai profité de ma commande pour faire découvrir la marque à mon binôme Thibault, et je ne vous parle même de sa réaction.

Dans mon cas, je découvre avec plaisir les deux petites poches avec une fermeture. Un choix idéal pour partir léger juste avec un gel, les clés de la maison et une gourde à la main. De plus une des poches est placé sur le côté et la seconde derrière comme un peu tous les modèles.

Sur le terrain

Après la découverte dans les mains, il faut passer au concret. Et je n’y suis pas allé de main morte. J’ai enchainé les kilomètres et j’ai même accroché le dossard du Nat’Trail pour tester dans toutes les conditions le short. Qu’il fasse chaud, frais, froid, pluie, vent ou autres, je ne pouvais pas demander mieux pour tester ces dernières semaines.

La première fois que je l’ai enfilé, j’ai un peu été surpris par la compression comme quand j’avais testé le collant de chez Skins. J’ai donc eu un peu de mal à le mettre alors que j’ai bien pris la taille qui correspond au guide de taille. Mais une fois que je l’ai mis, je me sens vraiment bien dedans. Alors suivez bien le guide de taille pour choisir votre short.

Je suis même agréablement surpris par la constitution du short. En fait, ce n’est pas un short et un cuissard à l’intérieur. Mais c’est uniquement un cuissard à l’intérieur des jambes, short et cuissard sur le reste. Visuellement, je ne m’y attendais. Je croyais, en voyant Florian Olivier, que c’était vraiment en deux parties bien distinct.

Une fois sortie de mon appartement pour courir avec le short, on ne le sent pas du tout. Je dirai même qu’on l’oublie en courant tellement il est léger et confortable. Et à son avantage, aucuns frottements aux cuisses grâce au cuissard intégré. Et je n’ai rien d’autre à ajouter sur son utilisation, tellement on est bien dedans.

Ah si, concernant les deux poches avec zip, elles sont vraiment facile d’accès en courant et on peut vraiment en mettre des choses dedans malgré leurs petites tailles.

Concernant la compression, et je pense que c’est cela qui vous intéressé le plus, il n’y a pas de secret. C’est comme pour les manchons de compression aux mollets. La simple utilisation de la compression ne fait pas de miracle, c’est vraiment un tout avec l’alimentation, l’hydratation, l’entraînement et les conditions de courses. C’est à dire que si un des ces détails favorise les crampes, et bien vous aurez des crampes. Par contre, aux niveaux des cuisses, je suis d’accord avec vous, c’est quand même rare d’avoir des crampes à cet endroit.

Pour ma part, la compression au niveau des cuisses, permet tout d’abord un bon maintien musculaire. Et mine de rien, c’est tout même important car il y a un peu de volume musculaire à cet endroit. Ensuite dans le long débat sur l’utilité ou non, je vois vraiment la différence après l’effort au niveau des courbatures et de la récupération. J’ai moins de douleurs et moins de difficultés dans les escaliers au lendemain d’un trail ou d’une sortie longue.

Conclusion

Si vous êtes à la recherche de compression pour vos cuisses mais que vous ne voulez pas de cuissard.

Si vous êtes à la recherche d’un short léger, polyvalent et mixte.

Si vous ne voulez pas vous ruiner dans la compression avec des prix exorbitant.

Alors ce short de trail 2 en 1 Twin 2 de chez CimAlp est donc fait pour vous. Mais si vous allergique à la compression et pas convaincu par son utilisation, je vous remercie d’avoir lu mo article et vous souhaite de belles et longues sorties.

A bientôt

Jerem Runner

Commenter cet article