Semaine du 9 au 15 janvier 2017

Publié le par Jerem Runner

Je ne vais pas dire que le temps passe vite mais je n'ai pas vu cette deuxième semaine de l'année passer.

Semaine du 9 au 15 janvier 2017

Et pourtant, cette semaine à plutôt bien commencer avec mes allers-retours domicile travail car la SNCF fait un peu des caprices... surtout les soir... mais cela ne m'empêche de m'entraîner et de profiter pleinement de ma passion.

Je ne reviendrai pas sur mes séances de PPG car, comme j'ai pu le dire la semaine dernière, j'effectue des séances de 30 minutes 3 fois par semaines avec ma compagne et de 10 minutes tous les matins des jours de la semaine en solo juste avant de prendre mon petit déjeuner.

Mais au niveau de la course à pied, j'ai consacré mon lundi à un jour de repos après la sortie longue du dimanche. J'ai donc le mardi avec une séance de fartlek dans le parc de l'île saint-germain à Issy-les-Moulineaux un peu au feeling sur les temps d'effort et à la sensation pour le choix de l'allure. Et j'en suis plutôt satisfait car j'ai une séance pas trop mal.

Malheureusement, le lendemain j'ai eu un petit coup de moins le matin le temps de faire le trajet entre mon domicile et mon lieu de travail, donc j'ai reporté au jeudi ma séance de côtes sur tapis.

La semaine dernière, je n'avais pas atteint mon objectif de 4 fois 6 minutes à 9 km/h sur une pente à 15%. Aujourd'hui c'est fait, je ne pouvais pas rester sur un échec. J'ai juste changé une chose, c'est qu'au lieu d'avoir le temps qui défile en partant de zéro, j'ai mis un compte à rebours de 60 minutes. Effet placebo ou non, de voir le temps diminuer ça me motivé plus que dans l'autre sens. Car en plus de faire une séance qui n'est pas vraiment facile, courir sur un tapis dans une salle... ce n'est pas vraiment naturel pour un trailer. Mais ce type de séance ne pourra être que bénéfique je pense à long terme en la faisant 1 fois par semaine car cela représente 800 m de dénivelé par séance.

Mais j'aime me compliquer la tâche et nous avons remis en place nos séances du jeudi soir avec mon ami Thibault. Et à votre avis, comment c'est fini cette programmation ? Comme la semaine ! Annulé car mon train a été stoppé suite à la chute d'un arbre sur les voies.

Je prends donc ma revanche dès le vendredi avec un footing avec mon bureau, une bonne séance de sonna et une petite sortie longue à la frontale le soir avec des membres du groupe facebook "Runners, Trailers Eure & loir" créé par Romain Martin de GenjiTrailBlog. Mais comme toutes les éries noir avec la SNCF, j'ai dû décaler de quinze vingt minutes le rendez-vous et nous nous sommes donc retrouvé à 2.

Le monde est tellement petit en running que l'on trouve des connexions entre nous sans nous connaitre.

Cette sortie fut ma première sortie longue nocturneet même ma première sortie nocturne avec la frontale depuis le début de l'année. En plus d'être agréable, les sensations furent bonne sur un rythme de 10,5 km/h pour 15-16 km de sortie. Cette sortie m'a rappelé beaucoup de souvenirs, surtout ceux de ma préparation de la SaintLyon, où je ne compte plus le nombre de sorties nocturne.

Et pour finir la semaine, rien de mieux qu'une sortie en amoureux.

Qu'est-ce que je tire de cette semaine ?

Mise à part mon petit coup de moin bien mercredi, j'ai vite retrouvé toutes mes sensations de course sans difficulté Je pensais que j'allais vraiment plus painer que ça quad j'ai rpris pendant les fêtes. Dans la tête, je suis donc prêt à affronter l'épreuve de Bures 28 le 22 janvier prochain avec Chartres Handisport !

Et comment est-ce ue je réagi sas la ceiture cardio ?

Je vais vous avouer que je me sens plus libre en étant légèrement moins connecté en course. Avant, j'étais toujours en train de surveiller ma montre pour ne pas monter trop haut en cardio. Aujourd'hui, je ne me péoccupe plus de ma montre. Je me sens   "libre" en courant. J'ai comme l'mpressionde revenir vers les valeurs pour lesquelles je me suis passionné pournotre sport. En route vers une liberté au milieu de la nature.

Et pour la saison, on verra bien ce que ça donne. Je ne pense queç me gênera pour préarer mon premier ultra. Ce n'est qu'une question d'habitude d'entraînement et de méthode d'entraînemen. A avoir couru tout ce temps avec un cardio et à des allures donné, j'ai énormément appris sur moi et j'arriv beaucoup mieux à m'écouter. Donc qui vivra, verra. Vous savez donc ce qui vous reste à faire, suivre mes aventures de trailer sans ceinture cardio.

A bientôt

Jerem Runner

 

Publié dans Entraînements

Commenter cet article