[ECL] Semaine 4 / 9 - Une semaine de vacances productive

Publié le par Jerem Runner

Semaine du 12 au 18 février 2017

Qui dit semaine de vacance avec ma compagne la même semaine que la Saint Valentin, dit semaine de sport en duo (#InLove comme j’ai pu vous le dire la semaine dernière). Donc ma semaine fut composée de plusieurs séances de footing en amoureux pour profiter l’un de l’autre. Mais bien que ce type de séance soit majoritaire, je n’ai pas négligé la qualité en vue de Entre Chien et Loup.

Et pas n'importe comment que je n'ai pas négligé la qualité de mes entraînements. En ayant terminé en 10ème place sans trop de difficultés l'an dernier, il me suffit de m'entraîner à l'identique pour espérer performer une nouvelle fois. Car oui, sur ce trail, je vais essentiellement chercher la performance tout en gardant le plaisir de courir.

Je me contraint donc à 2 voir 3 séances de côtes par semaine en variant les intensités durant tout le mois de février. Mais aussi en variant les exercices comme cette semaine.

La première séance de côtes était juste une simple répétition de côtes une bonne quinzaine de fois. Alors que pour la deuxième, j'ai rejoint mon ami Thibault pour faire des exercices en côtes comme de la foulée bondissante, course en arrière, marche d'escalier, montée de genoux et talons fesses... (je pense que je n'ai rien oublié). Une bonne séance où les cuisses se souviendront, surtout de la course arrière en côte.

Et pour finir ma semaine, malgré le brouillard bien présent le matin depuis quelques jours, c'est une sortie longue qui est au programme à une allure maximale de 10 km/h histoire de commencer à imprimer l'allure cible pour La Barjo.

Un bilan de la semaine ?

Une semaine vraiment bonne car ce fut ma deuxième semaine moins chargé. Mais voilà donc déjà 4 semaines de préparation de passé et il n'en reste donc plus que 5 avant Entre Chien et Loup.

Je me rends compte de plus en plus que c'est très agréable de courir sans la ceinture cardio et donc sans la prise de cardio. Pourquoi ? Car je ne suis plus en train de surveiller ma montre ou d'écouter mes alertes de fréquence cardiaque pour me faire ralentir. Je me trouve beaucoup plus à l'écoute de mon corps et de mes sensations. Je me sens libre. A croire que je me sentais prisonnier de mon cardio et que je ne pouvais pas exploiter et développer mes capacités.

Maintenant, on va remettre de la charge tout doucement, car un 2ème pseudo week-end choc m'attends prochainement suivi d'une semaine de volume.

Je vous dis donc à bientôt.

Jerem Runner

Publié dans Entraînements

Commenter cet article