J'ai testé pour vous... Collant de compression DNAmic Thermal by Skins

Publié le par Jerem Runner

La course à pied évolue à la fois dans la pratique avec de multitude variante, dans sa philosophie mais aussi dans l'équipement. Nous sommes aujourd'hui bien loin de ceux ceux qui ont ouvert notre route comme nous pouvons les découvrir dans le film Free To Run. Aujourd'hui les équipementiers mettent le paquet pour aider à la performance mais aussi aider à l'après effort avec l'utilisation de la compression.

Nous sommes aujourd'hui bien long des simples manchons de compression pendant l'effort. Nous pouvons désormais nous équiper de la tête au pied si on le souhaite. Mais attention à l'abus aussi, ce n'est pas parce que l'on est à fond dans la compression que l'on devient tout de suite performant. Car toutes les marques ne se valent pas en ayant pas toutes le même retour et le même investissement dans la recherche/développement de leurs produits.

Après avoir pu vous proposer le test de manchon de compression Booster Elite de BV Sport, les mi-bas Comprim'Run de Rywan, le t-shirt Perfect Trail de chez Cimalp, je vous emmène à la découverte de la marque Skins avec son collant de compression DNAmic Thermal (idéal étant donné la saison).

J'ai testé pour vous... Collant de compression DNAmic Thermal by SkinsJ'ai testé pour vous... Collant de compression DNAmic Thermal by SkinsJ'ai testé pour vous... Collant de compression DNAmic Thermal by Skins

Ce n’est pas forcément une grande découverte pour moi de courir avec des produits de la marque SKINS mais je n’ai connu que les manchons de compression au tout début de ma pratique. C’est donc avec surprise mais surtout avec plaisir que j’ai été contacté par les services de la marque afin de vous proposer ce test.

Le DNAmic Thermal est idéalement conçu pour nous propulser dans l’hiver lors de nos sorties longue. En plus d’avoir associé leurs meilleurs tissus thermiques, SKINS utilise une technique de compression révolutionnaire parfaite pour la pratique du sport en hiver, c’est la Compression de Gradient Dynamique.

Cette compression a prouvée qu’elle est capable de fournir plus d'oxygène aux muscles actifs en cours d’activité et d’améliorer la circulation de l'acide lactique (pour plus de puissance et une récupération plus rapide). Le collant est donc conçu pour envelopper et soutenir des groupes musculaires en réduisant les vibrations et permettre de maintenir l'alignement musculaire, ce qui minimise les risques de blessures et les courbatures après l’effort physique.

Mais je ne vais pas m’arrêter au descriptif qui donne hâte de mettre le collant et de partir courir.

J'ai testé pour vous... Collant de compression DNAmic Thermal by SkinsJ'ai testé pour vous... Collant de compression DNAmic Thermal by SkinsJ'ai testé pour vous... Collant de compression DNAmic Thermal by Skins

Dans ma pratique, je ne suis pas un adepte du collant. Pourquoi ? Car soit je trouve que les modèles sont mal taillés ou alors je ne me sens pas à l’aise. Du coup, il vous faudra attendre qu’il fasse vraiment très froid pour me voir enfiler un collant ou alors être obligé par le règlement d’une course (j’ai du en mettre un 2 fois l’hiver dernier). Donc il y a un gros travail pour me convaincre !

Ayant reçu le DNAmic Thermal fin octobre, je ne me voyais pas courir avec un collant conçu pour courir dans le froid mais obligation pour moi de le mettre pour me faire un premier avis.

Et bien ce premier avis est plus que positif bien que j’ai eu un peu de mal à passer mes jambes (sur le coup j’ai oublié le fait que ce soit compressif). Je me sens vraiment à l’aise à l’intérieur et je ressens relativement bien la compression et le maintien musculaire au niveau des mollets et des cuisses.

Cela suffirai-t-il pour me faire changer d’avis sur les collants ? Peut-être bien, mais il me faut bien plus que ça pour être convaincu. Par contre après cet essayage statique au chaud à la maison, je me dis tout de suite que je n’attendrai pas que le thermomètre passe sous 0° pour le tester sur le terrain. Etant donné que je suis en formation dans le Cotentin au moment de débuter le test, c’est l’occasion de partir en sortie longue sur les sentiers côtiers que j’ai découvert quelques semaines plus tôt.

Dans la pratique, alors qu’il était déjà agréable à porter en statique, le collant se fait très vite oublié tout en maintenant agréablement l’ensemble des groupes musculaire des jambes et du fessier. Mais à ma première sortie avec, j’avais une crainte. Celle du collant qui glisse et que je doive le remonter de temps en temps (c’est un retour que j’avais sur d’autres modèles de la marque par mon entourage). Et pour ma plus grande satisfaction, il n’a pas bougé d’un seul millimètre.

Au fur et à mesure des sorties, je n’hésite plus à enfiler un collant comme j’aurai pu le faire avant. Je n’attends plus que les températures descendent bien en dessous de 0 pour que je me force à mettre un collant. Je me suis trouvé avec le DNAmic Thermal un allié de choix pour mes sorties hivernale et pour mes futurs trail où il est obligatoire d’avoir un collant sur soi ou dans le sac. Car oui, en plus de maintenir les muscles, ce collant maintien également très bien la température de la cheville jusque la hanche.

J'ai testé pour vous... Collant de compression DNAmic Thermal by Skins

Un peu comme tout, si je devais tirer des points positifs, je dirai en 3 points : finition, maintien musculaire, maintien de la température corporelle. Alors qu’en point négatif, je souligne le fait qu’il n’y a pas de petite poche contrairement aux autres cuissards pour y glisser des clés… (pas très gênant en trail étant donné qu’on a toujours une ceinture porte bidon ou un sac).

Alors maintenant, si vous voulez vous procurer ce collant pour vos sorties hivernale, n'hésitez pas une seconde, vous pouvez vous le trouver sur l'e-shop de SKINS au prix de 110 €.

A bientôt

Jerem Runner

Commenter cet article