[STL] Prépa S10 + S11 / 14 ! Proche de l'heure fatidique !

Publié le par Jerem Runner

Après une 10ème semaine d’entraînement blanche comme neige (un signe pour le météo le jour J) pendant une période d’été indien qui bat des records de température datant de plusieurs dizaines d’années, je peaufine les derniers détails à 3 semaine du jour J.

Semaine du 09 au 15 novembre 2015

Lundi : Repos

Mardi : Cardio-training

Comme j’ai pu le dire en introduction, la semaine dernière je n’ai rien fait. Pourquoi ? A cause d’un gros orteil douloureux après avoir tapé deux fois une racine lors des foulées d’Halloween à Saint-Aubin-des-Bois.

C’est donc par une séance de cardio-training que je reprends l’entraînement pour transpirer un bon coup.

  • 30 minutes de rameur ;
  • 30 minutes de vélo-elliptique.

Je subis pas mal au début des 30 minutes de rameurs, je me sens absent et je n’ai pas la grande forme. Mais au fur et à mesure que la séance avance dans le temps, je me sens mieux. Je retrouve mes sensations de sportif qui a besoin de se défouler.

Viens alors les 30 minutes de vélo-elliptique que j’affectionne depuis que je vais en salle. J’effectue 10 minutes avec un durcissement de la résistance toutes les 2 minutes pour atteindre presque le maximum et le tenir pendant 10 minutes. Puis sens inverse pendant 10 minutes pour ne pas tout lâcher d’un coup.

A 3 semaines de la grande SaintéLyon, retravaillé un peu les jambes sur machine ne me fais vraiment pas de mal.

Mercredi : Sortie longue

Un peu avec des aléas, je vais aux 25 bosses, je ne n’y vais plus, j’y retourne… j’ai décidé de pas y aller et de me faire une sortie longue dans l’agglomération chartraine. J’ai beaucoup voyagé sur les sentiers autour de Chartres, mais la SaintéLyon se court aussi sur 40% de route… alors une SL route ne me fera pas de mal.

C’est l’occasion de pour moi de faire ma première sortie avec ma veste SoftShell de chez CimAlp (test en cours, je vous en parlerai prochainement). Mais il fait certainement trop chaud pour courir avec une veste finalement (14° C au baromètre). Mais étant qu’il y a du vent, ça ne me fera pas de mal de l’avoir quand même.

La première heure se passe plutôt bien, même les 30 minutes qui suivent. Mais après 1h30 de course, je sens que mes jambes sont lourdes et que je commence à perdre le rythme.

Que se passe-t-il ? Je ne me rends pas compte que j’ai trop chaud avec la veste mais je perds énormément d’eau ! A un point où même mon short est trempé, et je commence à sentir la transpiration couler le long de mes mains…

Je m’hydrate pas mal même si je n’oublie jamais de m’hydrater. Je sais de suite que c’est retour maison et que je ne ferai que 3h environ au lieu des 4h prévu… Je subis vraiment la sortie, aucun plaisir à partir de ce moment-là.

Jeudi : Repos

Vendredi : Footing

Après la bonne et mauvaise séance de mercredi, 48h de repos plus tard je m’élance pour un footing nocturne pour détendre tout ça.

J’ai du bien traumatiser mes jambes mercredi car ça tire encore dans le muscles… Après un bon quart d’heure, je retrouve un peu de fraîcheur et mes sensations habituelles.

Je jongle pendant la sortie entre les endroits totalement obscure, des passages découvert et des passages proche de l’éclaire des villes pour voir si j’ai vraiment besoin de la frontale en continu.

Une sortie plutôt plate à 3 semaines de l’échéance. Rien ne sert maintenant de trop charger l’entraînement. Il faut juste ne pas perdre le rythme.

Samedi : Repos

Dimanche : Footing

Drame, horreur, cauchemar, je n’ai pas d’autres mots à la bouche… En fait si, je me dis solidarité, unité, force, courage… La France vient de vivre un enfer vendredi soir et mon esprit et perdu. Il faut donc s’aérer et se changer les idées. Je pars donc faire un footing.

[STL] Prépa S10 + S11 / 14 ! Proche de l'heure fatidique !

Je n’ai pas plus de mot qu’avant de partir courir. Juste une bonne sortie qui fait du bien.

Bilan de la semaine

Nombre de séance 03
Durée 4h49'00''
Distance 51,67 km
Dénivelé positif 326 m

Après une dernière sortie longue pour boucler la plus grosse partie de mon entraînement pour la SaintéLyon où j’ai plutôt subis, je suis satisfait de ma semaine. Malgré les évènements, il faut garder la tête haute et ne pas arrêter de vivre. Je pense à dans 3 semaines du coup pour oublier et parce que c’est tout de même mon objectif majeur.

Les jambes ont été un peu lourdes dans la semaine. Je dois certainement cumuler un peu de fatigue. Il ne faudra pas négliger le repos pendant les 3 prochaines semaines.

A bientôt

Jerem Runner

Publié dans Entraînements

Commenter cet article