Courir à Hanches - La Champêtre - 20 km

Publié le par Jerem Runner

Lors de ma première semaine de préparation, je vous ai évoqué qu'une course avait lieu 1 semaine plus tôt que ce que je pensais. Et bien nous y sommes ! Courir à Hanches, trail préparatoire de 20km avec très peu de dénivelé. J'en profite donc aussi pour commencer à parler de sortie longue pour mes entraînements.

Jour J !

La remise des dossards débute à 15h30 pour un départ à 17h30 ! On n’est pas sur une course nocturne mais ça change donc des trails court habituel qui débutent le matin. Ce sera l'occasion pour moi aussi de découvrir le coin que je ne connais pas du tout.

Nous arrivons vers 16h15 sur un des quatre parkings mis en place pour l'occasion avec ma compagne et une amie à elle. Ça me laisse largement le temps pour régler mon inscription, récupérer mon dossard et le t-shirt, et de demander des épingles à nourrices car j’ai oublié ma ceinture porte dossard.

J'ai pu retrouver Thibault de l'Echorun avant de partir faire mon échauffement. Nous échangeons quelques mots sur notre état de forme, nos entraînements et la course du jour. Puis nous partons nous échauffer rapidement en trottinant et en faisant quelques exercices. A la fin de l’échauffement je retire mon manche longue pour courir en manche courte. Finalement il fera presque chaud contrairement à la météo que nous avons eu toute la journée.

Dernier check avant le départ de la course. J'ai bien ma ceinture porte bidon avec mes bidons plein en eau pure et en boisson glucosé. Je n'ai pas l'intention de perdre une seconde sur les ravitaillements proposés sur le parcours (même si à mon niveau je suis loin de jouer la gagne, mais j'aime cette quête de la performance sur ce genre de course). Je fais aussi un point dans ma tête (quelle allure prendre au départ, quelle allure maintenir en course, objectif chrono et/ou classement) tout en jetant un dernier coup d'œil aux autres coureurs présents. Je me fixe l’objectif de courir au cardio et de rester dans la fourchette 80-85% FCM, je dois donc boucler en environ 1h30 le parcours. Je me fixe également de finir dans le premier tiers du classement scratch comme à mes habitudes ces deux dernières années.

17h20 : Je me place proche des favoris de la course pour prendre un bon départ et rapidement me caler à mon allure cible.

Courir à Hanches - La Champêtre - 20 kmCourir à Hanches - La Champêtre - 20 km

17h30 : Top départ ! Et ça part vite mais sans plus. Où alors, c’est mon état de forme qui me donne cette impression car je suis vraiment à l’aise sur la portion de route qui nous conduit vers le début de la partie nature au milieu des champs (ma compagne n’a pas eu l’impression d’un départ très rapide non plus).

Km 6.5 : Après un passage en single dans la foulée de mon prédécesseur et s’être fait rejoindre par un petit groupe, nous retrouvons face à la première grosse côte du parcours. Je décide de me placer devant tout le monde, et une fois arrivé en haut je suis seul.

Km 9.5 : Je me retrouve à faire ma course en duo peu de temps après le premier ravitaillement. Les bénévoles à l’intersection nous annonce que nous sommes 16 – 17ème. Je ne me rends pas bien compte car je m’imaginais plus de monde devant nous. Ca me motive un peu plus et je mène donc la course devant mon compagnon.

Km 15.5 : Mon compagnon à mieux gérer une descente que moi et me fausse compagnie d’une dizaine de mètre juste avant le deuxième ravitaillement. Je constate que j’avais un peu ralenti et ça me motive à reprendre un le rythme tout en restant sur ma fréquence cible.

Je cavale derrière lui pendant quelques kilomètres avant d’être de nouveau rejoint vers le 17ème kilomètre par un compagnon de route du début de course. Dans ma tête, je me dis que je suis donc 18ème si je calcule bien et me fit aux informations données en course.

Tous les derniers kilomètres sont en faux plats descendant. J’aperçois en me retournant rapidement que je suis seul mais à porté de main de celui que je précède. Je décide de remettre un coup d’accélération pour ne pas être repris et en essayant de revenir sur mon prédécesseur. Impossible de le rattraper mais dans la dernière mini côte, je valide définitivement ma place en course.

Km 20 : C’est terminé, je franchie la ligne d’arrivée en 1h33’37’’ en 16ème position sur les 64 participants. Je fais un petit saut rapide au poste de secours après m’être accroché le bras dans des ronces pour pouvoir désinfecter tout ça.

Pendant que je me fais prendre en charge, dans ma tête je suis très content de ma course. Après avoir couru plus de 50 km sur la semaine, je me croyais ambitieux de boucler en presque 1h30 la course. Je me rends bien compte désormais que l’entraînement paye, que j’ai beaucoup appris et évolué mais que j’ai encore de la marge. Quand je vois que certains sont exténués à la fin de la course et que moi non… c’est que je peux encore mieux faire.

La prochaine étape en compétition, ce sera les foulées d’Halloween à Saint-Aubin-des-Bois en trail nocturne.

Alors je vous dis à bientôt pour de nouvelle aventure.

Jerem Runner

Publié dans Récits

Commenter cet article