La Forestière - Top départ de la saison 2015/2016 !

Publié le par Jerem Runner

Après plusieurs mois de blessure, j’avais hâte de renouer avec la nature depuis mon dernier trail en décembre 2014 à Moncontour. C’est donc sur la course nature de La Forestière en forêt de Senonches que j’ai jeté mon dévolu après un mois d’entraînement intense pour retrouver mon niveau et me rassurer. COurse qui est également la première manche du Challenge28 de la saison 2015/2016.

Après un réveil matinal, un petit déjeuner correct, c’est direction la forêt de Senonches pour participer à la première course la saison. C’est avec la tête encore un peu dans les nuages, et une fois arrivée sur Senonches, que je me perds et j’ai du mal à trouver ma route pour me rendre sur le lieu de la course. Après quelques tours de ville, je tombe enfin sur un panneau minuscule qui m’indique que la course est à 5800 mètres… Ouf, j’y suis enfin arrivé 45 minutes avant le départ.

Sur place, pendant que je fais la queue pour récupérer mon dossard, je fais l’agréable surprise de retrouver Joël de Chartres Vertical (je n’avais pas trop communiqué sur ma participation, donc je ne savais pas si d’autres membres du club serai présent). Je file ensuite rapidement à la voiture pour me préparer puis pour le rejoindre pour nous faire un petit échauffement important vu le type d’épreuve qui nous attend.

Je retrouve ensuite @Thibault de L’Echorun puis Fabrice avec qui j’ai déjà pu faire des sorties trail ces derniers temps. Nous discutons de nos vacances, entraînements, objectifs, ect... en attendant le départ prévu à 10h15. A 10h15, on nous annonce que le départ est dans 5 minutes. Eta   nt plutôt en forme et ayant envie de faire moins de 55 minutes, je me place dans les premiers rangs et nous continuons notre discussion. Malheureusement à force de discuter, nous n’entendons pas le speaker qui donne le départ. Fabrice nous sort un « c’est partie, c’est partie ! », je me retourne et je file droit dans la course.

Il n’y a rien d’exceptionnel sur cette première partie de la course, nous avons le droit à 4 belles lignes droite jusqu’au 4ème kilomètre environ. Je profite donc de cette partie pour partir plutôt vite pour ensuite me caler à mon allure de course. Je sens que mes entraînements de ces dernières semaines payent (facteur très important et qui me motive encore plus).

La Forestière - Top départ de la saison 2015/2016 !

Nous entrons ensuite dans la partie la plus intéressante de la course, une partie qui fait plus trail que le début, des singles même s’ils sont un peu large et permettent de ne pas se gêner. Je garde au loin un coureur en repère visuel pour motiver un peu plus et je me fais doubler par quelques coureurs avant d’arriver au 6ème kilomètre et le point de ravitaillement où j’attrape en courant un gobelet d’eau (je n’ai pas pris de gourde, la distance est trop courte pour une réel utilité).

La Forestière - Top départ de la saison 2015/2016 !La Forestière - Top départ de la saison 2015/2016 !

Ensuite, nous faisons face à 3 côtes sans trop de difficulté sur lesquels je fais un peu le yoyo avec un autre coureur. Il me double sur les parties roulantes et je le redouble dans les côtes. Je me sens plutôt à l’aise dans les descentes du parcours où j’arrive à la fois à me relâcher et relancer.

Nous sommes à 9 km, longue descente où je me fais reprendre par le coureur avec qui je fais le yoyo depuis un moment, puis virage à droite pour une ligne droite en côte avant de franchir la ligne d’arrivée.

J’accélère donc un peu pour reprendre définitivement ce camarade course dans la côte avant de relancer dans le léger faux plat montant pour ne pas me faire reprendre.

La Forestière - Top départ de la saison 2015/2016 !

Je franchi la ligne d’arrivée en 51 minutes 54 en 37ème position sur 207 participants. Je me retourne et découvre Fabrice qui a tenté de revenir sur moi dans le final. Il me fait d’ailleurs la remarque que je descends plutôt bien.

Un bilan de la course ?

Je ne peux pas trop parler de bilan juste pour cette course, je m’impressionne même d’avoir écrit autant. Mais s’il faut vraiment en faire un, je suis très satisfait de ma course car j’ai rempli pleinement mon objectif sur cette course nature locale dont l’organisation à le mérite de la faire exister pour sa 17ème édition.

Cette course marque donc aussi la fin de ma remise à niveau sportive et ma période post-préparation pour la SaintéLyon que j’attaque dès la semaine prochaine pendant 14 semaines. Mes sensations étaient très bonnes même si je pense que je manquais un peu de fond. J’ai beaucoup privilégié le développement de la caisse en en oubliant les fondamentaux. Mais avec un rythme de 13,59 km/h de moyenne, je n’ai pas trop à me plaindre.

Je vous dis donc à bientôt pour de nouvelles aventures.

Jerem Runner

PS : Pour les Eureliens, nous nous retrouverons sur d’autres courses tel que les foulées d’Halloween à Saint Aubin des Bois, ou encore Courir à Hanches le 20 septembre prochain.

Publié dans Récits

Commenter cet article