Post-préparation SaintéLyon : Semaine 4/4

Publié le par Jerem Runner

Semaine du 24 au 30 août

Une semaine pas comme les autres. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle se fini sur une date inscrite sur mon calendrier, La Forestière. Une petite course nature de 11,8 km. L'occasion pour moi de découvrir le niveau local sur ces petites courses même si je me suis déjà fait une idée sur route au début de l'été.

Post-préparation SaintéLyon : Semaine 4/4

Lundi : Vélo d'intérieur

Je ne parle pas de cardio-training car c'est un jour sans. Pas de motivation avant de me rendre en salle. Je me contente uniquement de 45 minutes de vélo avec quelques moments en danseuse en durcissant la résistance pour simuler une côte. Rien de bien extraordinaire.

Mardi : Cardio-training

Motivé comme il le faut, c'est une belle séance au programme avec rameur, vélo elliptique, vélo à main, simulateur d'escalier et vélo d'intérieur. La météo me motive à me défouler en salle. Je ne suis pas encore dans l'optique de la préparation, alors pas besoin d'aller s'acclimater dehors pour le moment.

Pour le coup, en plus de faire monter le cardio, tout le corps travail de bas en haut. Ça transpire aussi, beaucoup, mais quand on est en salle... c'est un peu normal.

Mercredi : Footing

Avant une cours qui se déroulera dimanche et après une grosse séance comme hier, on va un peu décompresser les jambes en faisant un petit footing sur l’île Saint-Germain avec une accélération progressive sur le deuxième tour. Les jambes sont bien là même si j’ai une petite douleur sous le genou gauche après l’avoir cogné dans le train hier soir.

Au retour du footing, c’est en salle que je fini ma séance en moulinant pendant 20 minutes sur un vélo.

Jeudi : 6 x 1000 (3'45"-3'50")

Der des der des séances de fractionné en 6 fois 1000 en 3'45"-3'50". Oui oui, toutes les bonnes choses ont une fin pour faire place à partir de la semaine prochaine à des séances au seuil 3 fois 10 minutes à 80-85% FCM.

Pour la séance, rien de nouveau. C'est sur la piste à côté du travail où j'ai pris mes marques que je vais courir. Seul petit bémol, il y a une petite ondulation dans un virage dans le premier couloir qui me perturbe à chaque passage.

Après plusieurs minutes d'échauffement, je repense à ce que certains me disent. "Mais tu ne fais que courir, courir et encore courir ?" Et bien, quand on aime, on ne compte pas. Pour une fois que je n'ai pas la question qui tue: "pourquoi cours-tu ? Reste là, on est bien"... On a déjà tous eu le droit à ce genre de questions ou réflexions.

Dans mon cas, ça me motive encore plus.

Je suis très régulier comme à mon habitude sur ces séances. Et contrairement aux autres fois, je suis seul. Pas un seul runner à l'horizon... Vous savez pourquoi ? Parce qu'il pleut ! Le runner ou jogger parisien n'aime pas la pluie mais il y a quand même des exceptions parmi vous. Il y en a qui sont traileurs et qui court par tous les temps.

Dans son ensemble, j'ai fait une très bonne dernière séance avant 2 jours de repos pour être en pleine forme dimanche.

Vendredi et samedi: repos

Publié dans Entraînements

Commenter cet article