Un mois de juin pas comme les autres

Publié le par Jerem Runner

Vous allez vous demander pourquoi un mois de juin pas comme les autres ? Tout simplement parce que c'est le mois post-reprise après le feu vert du corps médical où j'ai retrouvé mes sensations de fin 2014 pendant mes entraînements.

Au cours du mois, 4 grosses semaines variées sont venues alimenter mon programme d'entraînement sur différents types de séances (VMA, footing, sortie longue...). Durant le mois, j'ai enfin retrouvé le plaisir de courir et repris le goût de m'entraîner avec un projet qui n'est pas des moindres, la SaintéLyon.

Un mois de juin pas comme les autres

Semaine 1

Le soleil est de retour avec des températures qui sont pour nous des premières chaleurs. Le corps n’est pas encore habitué à courir sous ces températures. Il est donc temps de ne pas oublier son hydratation et de varier les plaisirs pour vraiment me tester.

Séance 1 : Footing + 20 minutes de côtes

Après avoir fait de nombreux footing type trail durant le mois de mai, il est tout de même temps de reprendre des entraînements spécifique à notre sport favori. J’ai donc pris la direction d’un de nos terrains de jeux que l’on peut trouver sur Chartres afin d’enchaîner durant mon footing une séance de 20 minutes de côtes.

Le bilan de cette séance très positif même si je fais moins de montée qu’avant en 20 minutes (normal, me direz-vous). J’ai réussi à faire ma séance en intensité, c’est-à-dire à me maintenir à 85% FCM dans les montées. Me faire la séance en solo m’a rappelé de très bons souvenirs. Je me suis souvenue que c’est aussi pour ça que je suis devenu amoureux du trail.

Séance 2 : Séance de VMA

Malheureusement, bien que j’ai pris le départ de la séance, je n’ai fait que du footing. Je n’en connais pas la raison, mais j’avais un orteil qui se glisser sous un autre et qui m’empêchait donc d’accélérer.

Séance 3 : Footing type trail

De l’orage est prévu en fin de journée mais je vois encore un grand soleil, je me dis qu’au pire des cas j’aurai au moins la pluie si ça arrive. La séance est plutôt accès sur l’adaptation à la chaleur, car il fait tout même 32 degrés, ce n’est pas une température que l’on rencontre tous les jours en Eure-et-Loir.

Je me suis quand même retrouvé limite au niveau de l’hydratation. J’aurai peut-être dû lever le pied car une gourde de 600 ml était un peu juste. Mais les jambes ont bien répondu et la tête aussi malgré. La confiance est plus que retrouvé.

Séance 4 : Sortie longue version séance de côtes

C’est avec les copains du club que nous nous sommes donné rendez-vous pour une sortie longue en version séance de côtes. Il y a plus fun pour recourir avec eux mais ils sont dans la fin de la préparation pour le marathon du Mont-Blanc, donc je m’adapte quand même un peu.

Au bilan de cette séance, je suis plus que content de moi. J’ai réussi à suivre le rythme de l’enchaînement des côtes et la durée de l’ensemble des efforts demandés par le coach qui lui prépare le 80 km du Mont-Blanc. Aucune défaillance malgré une petite glissade dans un escalier sans gravité. Tout a répondu présent (la tête, les jambes, le cardio).

Bilan de la semaine

6h02’25’’ – 53,19 km – 667m D+

Un mois de juin pas comme les autres

Semaine 2

Le soleil est toujours bien présent, et quand il n’est pas là, il n’est jamais très loin car il fait toujours chaud.

Séance 1 : VMA longue (6*1000 4’15’’ – 4’30’’/km)

Après l’échec de la séance de VMA courte de la semaine précédente, il est temps de reprendre les choses en main. Direction les bords de l’étang de Luisant pour faire une séance de VMA longue histoire de ne pas tourner en rond sur une piste de 400m.

Premier bilan que je retiens de cette séance, c’est très agréable de ne pas faire ça sur une piste mais de faire ça sur un terrain plus ou moins plat. Second bilan ? La séance est un peu trop facile, il va falloir que je programme ma Garmin pour une allure un peu plus élevée.

Séance 2 : Sortie longue route

Ma conjointe ne faisant pas de VTT, je l’invite à me suivre sur route le temps d’une sortie longue.

J’aime beaucoup ces sorties accompagnées d’un cycliste car même si la personne se cale à mon allure, je travaille quand même à une allure plus élevée qu’en solo. Ou plutôt, je maintien l’allure beaucoup plus longtemps. Je ne me retrouve pas à faire une séance en négative split. Je tire donc un bilan très positif. C’est l’occasion aussi pour moi de tester ma nouvelle ceinture double porte bidon de chez Salomon très agréable à porter.

Séance 3 : Une reco version sortie longue

C’est avec We Run Chartres et d’autres runners chartrains que le rendez-vous est donné pour reconnaître le nouveau parcours des foulées de la cathédrale. Pour l’occasion, l’EchoRun est même venu tirer quelques photos.

Ayant des allures assez différentes, nous faisons deux tours de la boucle d’un peu plus de 3 km ensemble avant de prendre nos allures respective (plus ou moins) sur la 3ème boucle.

Vraiment de très bonne sensation dans les jambes et un plaisir de retrouvé la fameuse côte de la cathédrale qui en fera souffrir plus d’un le jour de la course. Accompagné d’un camarade de mon club qui me considère comme un petit joueur en ayant prévu de prendre au plus cours pour rentrer chez moi. Nous nous lançons ensemble le contournement de Chartres en passant par les bords de l’Eure pour rentrer chez nous et qui amène plus de kilomètres que prévus mais à une bonne allure tout de même. Nous étions limite frais.

Bilan de la semaine

4h39’17’’ – 50,09 km – 249m D+

Un mois de juin pas comme les autres

Semaine 3

Une semaine peu productive par rapport aux semaines précédentes avec le travail. Du coup, pour compenser tout ça, c’est une sortie longue sous le soleil d’un dimanche en fin de journée.

Sortie longue

Avant de partir, je n’avais pas l’impression qu’il faisait vraiment chaud en voyant un ciel couvert. Mais une fois sur les bords de l’Eure, je me rend vite compte que la température est bien là avec son ami le soleil. Après quelques single track dans les sous bois qui longent l’Eure, je m’impose un rythme entre 5’30’’ et 6’00’’ / km.

En Eure-et-Loir, le paysage est assez plat avec quelques bosses assez cassants et courts. Je prends déjà l’habitude de marcher dans les montées en pensant aux trails que j’ai déjà pu faire et en pensant à mes projets. L’économie d’énergie est donc primordiale.

Une fois la séance finie, je me rends compte que j’encaisse moins bien dans les jambes la sortie longue que celle de la semaine précédente en mode séance de côtes. La chaleur doit y être pour quelque chose. Niveau hydratation, 2 bidons Salomon de 600ml d’eau auront été tout juste pour 21,1 km accompagnées de deux barres de nougat pour faire l’apport en sucre.

La sortie le donne envie pour un avenir proche de partir tester les parcours de la station de trail de Bur sur Yvettes afin courir en long sur des parcours inconnue pour apprendre à encore mieux me gérer.

Bilan de la semaine

2h04'43'' – 21,14 km – 146m D+

Un mois de juin pas comme les autres

Semaine 4

A une semaine de ma première course de l’année, je peux encore me permettre quelques folies à partir du moment où les séances peuvent être bénéfique pour une course de durée sur du plat.

Séance 1 : Séance de côtes (bords de l'Eure)

Après avoir reconnue plusieurs côtes que sur lesquelles je ne m’étais jamais entraîné à l’occasion de sortie avec les copains de Chartres Vertical, j’ai donc pris la direction des bords de l’Eure pour ce que l’on appelle le 8.

Je suis là pour une petite séance en solo, je me lance donc pour faire 10 fois le 8 (5 dans un sens, 5 dans l’autre) en alternant course et marche en fonction du pourcentage de la côte. Avant ça, j’effectue forcément un échauffement en me lançant sur le single track qui se trouve juste à côté pour me chauffer les cuisses.

Très bon bilan de séance que j’effectué à l’ombre des arbres. J’ai enchaîné aisément les montées et les descentes en m’hydratant au milieu de la série. J’avais trouvé le 8 plus dur quand j’étais venu avec le club. Peut-être car il y avait plus fort que moi et que je n’arrivais pas à les tenir à la culotte… Mes jambes étaient très présentes car sur les dernières montées, alors que je marchais dans les précédentes, j’ai réussi à courir et même accélérer. Vivement la prochaine séance.

Séance 2 : Séance de côtes (rue d'Ouarville)

Au programme, l’enchaînement de 10 côtes rue d’Ouarville à Lèves que j’ai découvert il y a peu avec Olivier, coach de Chartres Vertical. Et comme les températures sont élevées actuellement, c’est à 6h00 que le réveil a sonné pour une séance à jeun et pour avoir une température agréable (je prépare un trail en condition froide, donc ça sert à rien de se donner avec de la chaleur).

Il faut dire que j’ai de bonne jambe pour cette séance, car au bilan, je suis à 11,5 km/h de moyenne. Les conditions climatiques, la tête et les jambes ont bien répondu présent. Je me suis régalé sur cette côte plutôt longue en 3 phases. Tout d’abord une montée régulière, puis un coup de cul sur 100 mètres pour finir sur une montée régulière. Pour environ 20 mètres de D+ par montée, je sais que je reviendrai m’entraîner ici.

Séance 3 : Séance de côtes (tertre Saint Nicolas)

Faire une séance de côtes sous 30°, il n’y en a pas beaucoup qui aurait couru sauf ceux qui se sont alignés sur un trail tel que le Marathon du Mont-Blanc (dédicace à Chartres Vertical). L’occasion pour moi pour tester une nouvelle côte sur Luisant à l’ombre, car je ne suis pas fou non plus. Je vais courir à 18h mais le soleil tape encore fort.

Après un échauffement autour de l’étang de Luisant, j’ai fait 27 minutes d’enchaînement de cet côte, Sente Constant Chédeville, sans trop de difficulté et en maîtrisant le cardio. L’objectif n’est pas non plus de tout donner pendant la séance mais surtout de prendre une habitude de monter et de descendre.

 

Cette séance vient clôturer ma semaine d’entraînement que j’avais exclusivement accès sur les côtes. Une semaine pour retrouver de très bonne sensation et qui sera bénéfique sur le plat pour les foulées de la CHL qui se dérouleront le 5 juillet.

Bilan de la semaine

2h40'06'' – 26,76 km – 527m D+

Un mois de juin pas comme les autres

Un mois de juin au top de la forme pour un véritable mois de reprise avant d’enfiler mon premier dossard le premier week-end de juillet. Au total, 151,19km en 15h26’32’’ et 1588m de dénivelé positif. Des footings, des séances de côtes, des sorties longues et du fractionnée ont ponctué cette reprise très importante pour retrouver le top de ma forme.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Publié dans Entraînements

Commenter cet article