Reprise !

Publié le par Jerem Runner

Cela fait très longtemps que j'attends, mes jambes me démange mais la raisons me retient. Aujourd'hui c'est jour de reprise.

Dimanche 26 avril 2015, je m'en souviendrai car :

1 - C'est la date à laquelle j'ai décidé de reprendre la course à pied après 5 mois d'interruption et feu vert du kiné pour une reprise en douceur.

2 - Cette reprise se fera accompagnée de ma chère et tendre.

3 - Première sortie de ma chère et tendre qui part de 0

Avant de vous parler de cette journée, je tiens à remercier ma compagne qui est là depuis le début pour m'accompagner sur chacunes de mes échéances et d'avoir été là pour me soutenir pendant ces 5 mois qui n'ont pas été facile à vivre. C'est avec émotion que je la regarde se préparer avec moi pour faire cette première sortie de l'année.

Je vous avoue que quand le kiné m'a parlé d'alterner marche et course pendant quelques minutes pour ma première séance, j'avais envie de lui rire au nez. mais j'ai gardé mon sérieux et je relève le défi car cela ne sert à rien de brûler les étapes.

Donc direction l'étang de Luisant pour cette petite sortie de reprise : 5 minutes de marche lente, 5 minutes de marche rapide, 4 fois 1 minute de course / 1 minute de marche, et 10 minutes de marche. Je rassure ma compagne en lui disant que la séance ne nous fera même pas faire le tour complet de l'étang.

Reprise !

19.30

Un bilan ?

Le premier bilan que je vais vous faire, c'est sur la séance. Après plusieurs semaine d'interruption, la phase de marche pour s'échauffer n'est pas de trop car c'est une étape importante que beaucoup de débutant néglige (même des non débutant).

Au bout de 5 minutes de marches lente, j'augmente le rythme pour de la marche rapide en faisant des mouvements de bras, cela aide à faire monter un peu le cardio avant d'enchaîner le mini fractionné sur 8 minutes. Et c'est partie, 1 minute de course à pied, et je me sens à l'aise mais la raison l'emporte, il est important de suivre le programme à la lettre sans aller trop vite. Ce sera donc allure footing avec ma chère et tendre qui impose elle même le rythme comme ça je suis certains de ne pas aller trop vite.

Une fois le fractionné terminé au bout des 8 minutes, c'est un retour au calme et je me dis : "Vivement demain que je fasse la suivante, et encore, et encore, car je suis très bien et aucune douleur".

A la maison, après la douche, aucune douleurs dans le bas du dos. C'est très rassurant car c'est ce moment critique que je redoutais.

Et psychologiquement ? Comment ça se passe ?

Cela se passe super bien au final, car la pluie de la journée ne me donné vraiment pas envie d'aller courir, alors qu'habituellement rien ne m'empêche de courir. Et voir ma compagne m'accompagné, ça met de la force.

L'absence de douleur à l'issue de la séance me redonne le sourire et de l'espoir pour la suite.

Une chose est sûr, c'est quand y allant doucement, je pourrai oublier et effacer le début de saison.

Et la suite ?

Pour la suite ? C'est tout un programme à suivre sur lequel je vous prépare un petit article bien sympathique.

Publié dans Entraînements

Commenter cet article

Fire Rasta 27/04/2015 11:48

Re-bienvenu parmi les runners alors!!!

Surprise 26/04/2015 22:45

Bon courage, j espere que ca t auras fais du bien et que tu continueras comme ca le monstre :p